Epargne en ligne
NEWSLETTER
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de la banque en ligne
Déjà 547 inscrits !
Monnaie virtuelle : Le Bitcoin reconnu au Canada

Monnaie virtuelle : Le Bitcoin reconnu au Canada

Le Bitcoin, la monnaie virtuelle tant controversée en Europe, est considérée comme une véritable monnaie à part entière au Canada. - Actualité de la banque en ligne.


bitcoins-canada-monnaie-virtuelle

 Une loi vient d'être votée en ce sens par le gouvernement canadien. En reconnaîssant le bitcoin et d'autres monnaies virtuelles, les autorités du pays leurs soumettent au même règlement que les établissements soumis aux services monétaires. Pour continuer leurs activités avec le bitcoin, les entreprises auront l'obligation de s'enregistrer préalablement auprès du Fintrac (l'Institution de surveillance financière et de lutte contre les circuits financiers clandestins). C'est le cas par exemple pour  Robocoin, le distributeur automatique de Bitcoins qui a été lancé il y a moins d'un an à Vancouver. Avec Robocoin, les canadiens ont la possibilité de recharger leurs dollars contre des bitcoins, de régler ses achats en Bitcoins depuis son téléphone mobile ; mais permet également de retirer des billets en dollar à partir de leur compte en Bitcoin. Les mesures prises par le gouvernement du Canada visent non seulement à protéger les usagers canadiens des fraudes mais également à lutter contre le blanchiment d'argent. En effet l'Etat canadien oblige les sociétés utilisant le bitcoin comme monnaie d'échange virtuelle à permettre l'Etat de vérifier en cas de doute sur la légalité de la transaction. Les sociétés devront aussi conserver pendant cinq ans un certain nombre de documents ; et les produire en cas de demande. De même que les établissements bancaires auront l'interdiction d'ouvrir un compte bancaire aux sociétés qui ne sont pas agréées par le Fintrac. Jugées comme « contraignantes » par les entités canadiennes, l'on peut se demander si le véritable objectif de ces dispositions ne serait pas au final d'assainir les « monnaies virtuelles » avec une réglementation trop draconienne.


Autres articles d'actualité sur la banque en ligne A lire également :